Les teufs historiques : The Black and White Ball

Marre de chercher un appart où festoyer le samedi soir ? Tout ça pour finir sur le clic clac IKEA d’un 16 mètres carré d’un type que tu connais à peine avec 24 autres inconnus (soit 0,66 mètre carré/personne) ? Kol-event te branche sur les soirées qui ont fait l’histoire, sur les teufs dont tout le monde se souvient. Ça te donnera probablement du goût pour dénicher les endroits où tu dois vraiment être à l’avenir !

Quelle fête valait le détour ? Assurément le Black and White Ball de Truman Capote.

Pour te situer rapidement, Truman est un écrivain américain du XXème siècle. Il est ancré dans leur histoire de la littérature au côté de Lee Harper, et précède la seconde vague d’écrivains américains très prolifiques qui prendront le relais lors de la deuxième partie du siècle qui les voit naître. Dès 1948, ses livres sont des succès. Au cours de sa vie il écrira des nouvelles, des romans, des scénarios et même des récits de voyage.

Au cours de sa vie, il va aussi organiser une soirée le 28 Novembre 1966. Lorsque Truman se met au charbon pour une fiesta, il s’y prend 3 mois à l’avance (on peut le faire en 1 jour chez kol-event) et cherche à investir l’hôtel Plaza à New York. Au top de son succès, il a les poches pleines et décide de se lancer dans cette aventure afin d’inviter les connaissances qu’il a faite dans la haute société. Désormais familier des cercles huppés, il faut en mettre plein la vue et il le sait.

Dans la salle de bal du Plaza, il orne chaque table de chandeliers dorés, garnies de bougies blanches et de salsepareille (plante médicinale également utilisée comme ornement). Il compose un menu, qui semble t-il soit son préféré lorsqu’il descend à l’hôtel ; des œufs brouillés, des saucisses, des spaghettis aux boulettes de viande et du Chicken Hash. Le repas servit à minuit sera accompagné de 450 bouteilles de champagne Tattinger (on préfère le Perrier jouet chez kol-event) ! Il est prévu de danser toute la nuit, entre gens de la haute.

Pour 550 invités, on est quasiment à une bouteille de champ’ par personne (loin du clic clac IKEA et du demi mètre d’air par tête). Pour bien comprendre il faut savoir qui est invité ! 550 stars de l’époque, qui se baladent masquées et sapées comme jamais (en noir, ou en blanc, d’où le « Black and White Ball »). Ce soir là, tu pouvais croiser Andy Warhol, Frank Sinatra, Gayatri Devi (La Maharani de Jaipur, c’est-à-dire une princesse indienne, aussi icône de mode), une princesse Italienne en la personne de Lucianna Pignateli et son diamant de 60 carats, ou encore la célèbre artiste Gloria Vanderbilt.

Le monde des artistes et des affaires sont là, sous le joug de Capote qui leur sert des « Meatball spaghettis » entre deux danses masquées. Cette soirée est restée dans les annales pour avoir réunie sous le même toit célébrités et puissants de ce monde. Il appartenait sûrement aux rêves de Truman Capote de mêler ainsi tous ces gens, si différents, et il lui incombait de faire de cet événement un succès inégalable, comme avec kol event.

On peut dire qu’il a réussit son coup le bougre ! Vous pouvez trouver un certain nombre de photographies de la soirée, qui valent leur pesant d’or et attestent qu’un jour un homme a détrôné Gatsby. Il est bien évident que de nombreuses personnes ont copiées cette petite sauterie, essayant ainsi de synthétiser cette heure de gloire indémodable après coup.

Etant donné notre expertise, je crois que tu peux faire confiance à Kol Event pour se charger de ta soirée à thème ! Envie d’extravagance ? Nous sommes aussi fou que vous et Capote réunie, donc contactez nous en vitesse pour qu’on s’occupe de tout ça ! kol-event.com

 

Partager :
Vous pouvez aussi aimer...
Focus sur la prohibition
Lifestyle - Spiritueux
L’absinthe interdite : l’alcool des artistes s’absente… et revient !
Lifestyle - Oenology

Laisser un commentaire