Interview Paul de Lanouvelle

Interview Paul de Lanouvelle

 

Paul de Lanouvelle : fondateur du champagne Lanouvelle
1-Créer une marque d’alcool, OK. Mais pourquoi créer une marque de Champagne ?
“Tout d’abord pour une raison historique et familiale : je suis issu d’une famille champenoise, j’ai des bulles dans le sang !
Aussi parce que j’ai constaté que ma génération, les 20 – 35 ans, boit 3 fois moins de champagne que leurs ainés au même âge. En effet, la consommation du champagne en France est devenue solennelle, réservée aux grandes occasions. J’ai créé Champagne Lanouvelle pour faire redécouvrir le champagne à ma génération et proposer une nouvelle manière d’en consommer.”
2-As-tu rencontré des difficultés par rapport aux législations afférentes à l’appellation Champagne ?
“Je n’ai pas rencontré de difficulté, car j’ai eu la chance de bénéficier du professionnalisme et de la bonne volonté du Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne, qui protègent l’appellation Champagne et qui m’ont guidé dans ma démarche. En revanche, ce qui est difficile, c’est d’innover dans le champagne. Le vin, le contenant, etc. sont très protégés par l’Appellation ! Un exemple concret : le champagne doit vieillir minimum 15 mois en bouteille et n’a pas le droit d’être transvasé. Ainsi, nous sommes (heureusement) protégés du mythe du champagne en canettes !”
3-Est-ce un investissement en temps et en argent important ?
“Je travaille à plein temps pour mon projet depuis janvier 2016, date à laquelle j’ai décidé de créer Champagne Lanouvelle. Il m’a fallu près d’un an pour réaliser mon business plan, définir mon positionnement, valider mes hypothèses, sélectionner mon champagne et définir l’identité de marque. J’ai lancé mon champagne début décembre 2016, et j’y consacre tout mon temps. En ce qui concerne l’investissement en argent, j’y ai investi tout ce que je possède. On peut donc considérer que l’investissement en temps et en argent est important !”
4-Est-ce possible de combiner grand Champagne et nouvelle marque ?
“Oui, et mauvais champagne et grande marque aussi ! Je travaille avec un indépendant, vigneron de père en fils depuis des générations, diplômé œnologue et absolument passionné par le champagne. Depuis le lancement du Champagne Lanouvelle, je n’ai que d’excellents retours sur le vin et je n’hésite pas à proposer à mes clients et partenaires des dégustations à l’aveugle avec les plus grands noms !
Ma cuvée Brut Affriolant est composée de raisins exclusivement issus des propres vignobles de mon partenaire, établi au cœur de la montagne de Reims, elle est vieillie en cave pendant 3 ans minimum. Ces critères sont plus exigeants que ceux de la plupart des cuvées Brut non millésimées des grandes marques.”
5-Avais-tu des compétences particulières dans ce secteur avant de te lancer ?
“Champenois par ma mère et bourguignon du côté de mon père, j’ai eu la chance d’être initié aux plus grands terroirs du monde depuis mon enfance. J’ai fait mes études à l’École hôtelière de Lausanne puis à HEC Paris, j’y ai acquis des compétences liées à l’œnologie et au luxe et développé des aptitudes « business ». Mais, le plus important, c’est tout ce que j’ai appris depuis le début de mon aventure ! “
6-Une anecdote ? Dis-nous-en plus sur toi.
“Figurez-vous que dans ma famille je ne suis pas le premier à créer ma propre marque, je descends de Nicolas Ruinart et je suis le neveu de la Veuve Clicquot ! Bien que le contexte actuel soit très différent, leur destin me stimule ! Aujourd’hui, je souhaite réconcilier ma génération avec le champagne et faire en sorte que ce produit magique prenne le virage du XXIe siècle.”

 

 

Partager :
Vous pouvez aussi aimer...
Comment sélectionne-t-on nos produits chez Kol ?
Lifestyle - Oenologie
Le meilleur Alcoolyte de KOL
Oenologie

Laisser un commentaire